0 votes
GRATUIT

Chapelle du Carmel

Libourne

Description | Infos Pratiques | Avis

ferme dans moins d'1h
La chapelle faisait parti du couvent des Carmélites de Libourne.

La première pierre des bâtiments conventuels est posée le 19 mars 1840 par l’abbé Charrier, curé de Libourne et chanoine de la cathédrale St André de Bordeaux.

Le couvent se développe alors sur trois rues : les allées de la République au Sud-Ouest (aujourd’hui allées Robert Boulin) la rue Pline Parmentier au Sud-Est, la rue Jules Steeg à l’Est. A l’origine, la chapelle du Carmel est réservée aux seules religieuses, mais devant les sollicitations des fidèles du quartier, le lieu de culte sera ouvert aux habitants en avril 1842.

Les bâtiments conventuels construits en même temps que la chapelle ont été conçus dès le départ pour être un Carmel, un lieu que les religieuses ne quitteront plus une fois leurs vœux prononcés.
Elles doivent donc trouver sur place de qui suffire à leur vie quotidienne. Le couvent de Libourne renfermait donc une basse-cour, un moulin, un lavoir, une buanderie.

Il ne subsiste aujourd’hui que la Chapelle et un bâtiment abritant la Police Municipale et l’agence commerciale de Calibus. Les bâtiments conventuels ont été détruits après des dernières carmélites qui rejoignirent en 1972 le couvent du Carmel de Prouillan à Condom dans le Gers. En 1983, par décision du Conseil Municipal, la Chapelle devient la salle des expositions temporaires du Musée de Libourne.
Evénements en cours

Aucun événement en cours pour l’instant