0 votes
Tarif
€8 - €11

Château de Cheverny

Cheverny

Description | Infos Pratiques | Avis

ouverture dans 6h
Le domaine de Cheverny appartient à la même famille depuis plus de six siècles, les Hurault, financiers et officiers au service de plusieurs rois de France. Le château est l’un des plus grands de la Vallée de la Loire et il est toujours habité par les descendants des Hurault : le Marquis et la Marquise de Vibraye.

Du premier château, construit au XVIème siècle, il ne reste que de rares vestiges, dont la trace est encore visible dans les communs. Puis, la seigneurie devient au milieu du XVIème siècle la propriété de Diane de Poitiers, maîtresse du roi Henri II, qui la vend au fils du précédent propriétaire et à son épouse.

Leur fils, Henri Hurault, et son épouse Marguerite Gaillard de La Morinière, bâtissent le château entre 1624" 1624 et 1630. Ils confient la réalisation des travaux à l'architecte Jacques Bougier (dit Boyer de Blois), qui a également travaillé au nouvel aménagement du château de Blois.

Durant les 150 années suivantes, le château de Cheverny change de propriétaires à plusieurs reprises. Finalement, en 1825, Anne-Victor Hurault, marquis de Vibraye, rachète la propriété de ses ancêtres.

Le château, qui a toujours été habité, présente des pièces de mobilier et des aménagements intérieurs remarquablement bien conservés. Les appartements du premier étage témoignent de l’art de vivre à la française : la chambre des naissances, le boudoir rouge, la chambre d’enfant, la chambre des mariés, la salle à manger et le petit salon.

Mais, Cheverny recèle de bien d’autres trésors comme par exemple la tapisserie des Gobelins du 17ème siècle présentée dans la salle d’armes, ou encore la commode d’époque Louis XIV de style Boulle et le régulateur d’époque Louis XV (horloge de précision qui servait à régler toutes les autres pendules du château) que l’on peut admirer dans le salon des Tapisseries. Sans oublier, le lit à baldaquins décoré de broderies persanes du 16ème siècle qui servit à Henri IV lors de son passage dans l’ancien château.

Accessibles au public, un parc à l’anglaise et des jardins d’une superficie de près de 100 hectares entourent le château. Plantés entre 1820 et 1860 par Paul de Vibraye, des arbres d’essences rares et de magnifiques spécimens constituent le parc à l’anglaise : tilleuls, séquoias et plusieurs variétés de cèdres.

A ne pas manquer, l'exposition Tintin "Les secrets de Moulinsart".
Evénements en cours

Aucun événement en cours pour l’instant